Interview d'Elodie Varlet (Estelle)

Publié le par ExtraitsPblv

3-copie-1.jpg

Le personnage d'Estelle Cantorel a disparu de l'écran depuis quelques semaines. Elodie Varlet, son interprète, accorde un interview au site VosgesMatin.

Pourquoi êtes-vous à Vittel ?

« Avec mes partenaires du feuilleton, nous profitons d’un break. Nous avons cinq semaines de tournage d’avance et c’était l’occasion de prendre un peu de détente avant d’attaquer de nouveau en septembre. Vittel à une image de pureté grâce à son eau et l’envie de découvrir ce lieu mythique m’a beaucoup séduite. Lorsque Patrick Jorge nous a contactés j’ai donc accepté tout de suite. L’ambiance y est sympathique. La découverte des soins aux thermes s’avère agréable. »

Que représente la série dans votre existence ?

« Après des études dans l’audiovisuel, j’ai commencé à jouer dans « Plus belle la vie » en 2007. Cette série a changé plein de choses. Elle m’a notamment apporté une certaine notoriété. Mais il faut tout de même savoir que le rythme des prises est très intense. Nous tournons 26 minutes de film par jour alors que pour une série classique, c’est 2 à 3 minutes. Cela exige beaucoup de présence et de concentration. Lorsque l’on tourne une intrigue, l’objectif est de coller au plus près de l’actualité avec des prises deux jours avant la diffusion. »

Vos impressions sur Festi’Vittel ?

« C’est très relaxant dans une région très verdoyante et où l’air pur permet de respirer à plein poumon, surtout lorsque l’on vit régulièrement à Marseille. Les installations sont remarquables notamment pour le tourisme. L’engouement des gens pour la séance de dédicaces fait plaisir et l’on se rend compte à quel point « Plus belle la vie » est bien perçue dans toute la France. Je ne connaissais pas du tout les Vosges et Festi’Vittel donne envie d’y revenir. Notre ami vittellois Jean-François Malet qui joue avec nous, a vanté les vertus de Vittel. Son influence n’a pas été étrangère à notre venue dans les Vosges. C’est donc avec des bons souvenirs que je partirai de Vittel. »

Des propos recueillis par Eric Nurdin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article