Interview de Pierre Martot (Léo) au sujet de son départ

Publié le par ExtraitsPblv

440-copie-1.jpg

Dans une interview exclusive accordée au Figaro, Pierre Martot, qui interprète le rôle de Léo dans Plus Belle La Vie depuis 2004, annonce qu'il quittera le feuilleton quotidien dès Décembre prochain : une bien mauvaise nouvelle pour les fans. Découvrez l'interview intégrale de Pierre :


LE FIGARO- Pourquoi avez-vous décidé de quitter la série?

Pierre Martot - J'ai pris cette décision en janvier dernier. Cela faisait ma huitième saison dans Plus belle la vie et je me suis dit qu'il fallait que je passe à autre chose. Que j'évite de m'installer dans cette situation, confortable pour un acteur. Il était temps de prendre le risque de retrouver l'inconnu, l'incertitude, qui sont le moteur de mon métier.

Comment Léo Castelli va-t-il quitter la série?

-Dans mon esprit, mon départ est définitif, j'ai besoin d'une vraie rupture. Mais les producteurs n'ont pas voulu faire mourir Léo en se disant qu'un jour, peut-être, le capitaine Castelli pourrait revenir… On s'est quittés sur cette idée.

Léo va disparaître à quel moment dans la série?

En décembre. Petit à petit les intrigues préparent son éloignement.

Vous êtes très connoté Plus belle la vie . Ca risque d'être difficile de faire oublier ce rôle…

Ca m'amuse d'être confronté à ce challenge, même si ça me fait un peu peur. Mais avant ce feuilleton j'ai fait beaucoup de théâtre, j'ai tourné avec Chabrol, Bilal, Jolivet… J'espère retrouver les gens du métier que j'ai connus avant de partir tourner à Marseille et qu'ils se persuadent que je suis un bon ouvrier ! En tout cas, Plus belle la vie m'a beaucoup appris sur mon métier, ça va vite, on peut se voir rapidement à l'écran, retrouver des sensations, se corriger. C'est une très bonne école.

Quels sont vos projets?

Je suis davantage porté sur l'écrit, la littérature que l'image. Dès le 9 novembre, et tous les mois, je vais lire de grands textes au Centquatre à Paris ainsi que dans de nombreux lieux publics de la capitale. Hôpitaux, maisons de retraite, écoles et collèges. Des textes du 19ème, 20ème et 21ème siècle, des articles de journaux, des discours d'auteurs qui parlent de la place de l'homme dans la société : Hugo, Jaurès, Primo Levi, Duras, Deleuze…

Ce n'est pas ça qui va vous faire vivre !

C'est sûr, je vais gagner beaucoup moins d'argent. Mais fin 2012 je vais jouer dans un spectacle théâtral autour du Jeu des 1000 euros , mis en scène par Bertrand Bossard. Je serai l'animateur. Ce qui me laisse du temps pour tourner à nouveau pour le cinéma ou la télévision.

Commenter cet article